Les dernières infos sur le sport mécanique

Side-car cross : les règlementations en vigueur


Le Side-car cross est un sport mécanique à part entière. Le « singe », le passager qui est placé dans le panier, joue le rôle de contrepoids et garantit la stabilité de la machine. Les premières compétitions de Side-car, baptisées FIM Cup, ont été organisées dans les années 70. La discipline s’est ensuite démocratisée sur le continent européen avant la tenue du premier Side-car Cross World Championship en 1980. En 48 ans d’existence, cette discipline a beaucoup évolué. Voici les points à retenir sur les réglementations en vigueur.


Participation au championnat de France de Side-car Cross


30 participants, en binôme chacun, au maximum peuvent participer aux épreuves du championnat de France Side-car Cross. Leurs motocyclettes sont catégorisées en deux classes :

- 2 temps (350 cc à 750 cc)
- 4 temps (350 cc à 1000 cc)


Engagement aux épreuves


Le Championnat de France de Side-car Cross Inter est ouvert aux pilotes titulaires d’une licence délivrée par la Fédération Française de Motocyclisme (FFM). La demande d’engagement est téléchargeable sur le site officiel de la FFM. Les droits s’élèvent à 65 € (avec une majoration de 50 € dans le cas où l’engagement est validé 10 jours avant la tenue de la compétition).


En cas d’empêchement, les pilotes sont tenus de prévenir la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) et de présenter une pièce justificative dans les 15 jours suivant les épreuves.


Contrôle technique


Un contrôle technique des machines est indispensable avant toute compétition. Il est de rigueur que le niveau sonore soit fixé à 114 dB/A avant les épreuves. Tous les Side-cars qui ne respectent pas ces normes ne pourront pas participer aux courses. En cas de refus, les machines peuvent se soumettre au contrôle technique pendant plusieurs fois.


Équipements


Tous les concourants doivent être équipé d’un extincteur. Le port de casque de moto homologuée par la FIM est également obligatoire afin de garantir la sécurité des pilotes. Il est de mise que cet équipement soit en bon état, ne présentant pas des chocs et fixé sur la tête de son utilisateur. Les casques de moto, dont la date de fabrication excède 5 ans doivent être immédiatement remplacées.


Les pilotes doivent aussi porter des protections dorsales et pectorales conformes aux normes en vigueur pour pouvoir participer aux courses.


Calendrier du championnat de France Side-car Cross


13 compétitions sont prévues pour la saison 2018 du championnat de France de Side-car Cross, dont deux en France. L’une est programmée pour le 08 avril au circuit de Castelnau. 55 pilotes originaires de 17 pays prendront le départ pour cette compétition. L’autre, quant à elle, aura lieu le 02 septembre sur le circuit de Vesoul. Il s’agit de l’avant dernière manche de la saison 2018.


Les pays comme l’Espagne, l’Ukraine, l’Allemagne ou la Belgique accueillera les autres épreuves du championnat de France de Side-car Cross. Les courses s’annoncent spectaculaires. Le binôme, constitué par le pilote Hollandais Etienne Bax et le passager Français Nicolas Musset, le tenant du titre mondial, ne se laisseront pas détrôner facilement.